• Marinella Hamm

Nos pensées et croyances conditionnent nos actes et comportements, Alors soignons-les !

Dernière mise à jour : mars 25

C’est profondément bouleversée que j’écris ce post, car je me souviens comme nous tous, des professeurs passionnés croisés sur les bancs de l’école. Ils m’ont marquée, ils ont changé ma vie. Ce n’était pas chose aisée à l’époque que d’intéresser, donner envie d’apprendre et de croire en l’avenir, à la jeune fille que j’étais et ils y sont parvenus. Je leur en serai éternellement reconnaissante. J’éprouve beaucoup d’affection et un immense respect pour eux et tout le corps enseignant.

Une fois encore, cette terrible actualité nous démontre le pouvoir de nos pensées sur nos comportements. Nous fonctionnons tous de la même façon, nous avons besoin de croire en quelque chose, nous avons besoin de donner du sens à nos actes, à notre vie. N’oublions pas nous autres adultes, que nos enfants en construction éprouvent les mêmes besoins, soyons attentifs et vigilants.

Et si avant tout on commençait par croire en soi ?!

Apprendre à se connaître, retracer son histoire, son identité, se connecter à ses valeurs à ses capacités et ses forces…Se poser la question de la fierté, de quoi suis-je fier ? Qu’est-ce qui me rend fier dans la vie ? Puis, vérifier et veiller à ce que nos comportements soient alignés avec tout ça. Programme, passionnant et indispensable pour se construire, faire ses choix et avancer.

Mes pensées, mes croyances. En quoi je crois ?

Est-ce que c’est moi qui crois ça ou est-ce que je répète la croyance de quelqu’un d’autre ? Sur quoi je me fonde pour croire ça ?

Quelle(s) preuve(s) j’en ai ? Est-ce que cette croyance est conforme à mes valeurs ? Est-ce qu’elle me fait avancer dans ma vie ou est-ce qu’elle m’en empêche ? Qu’est-ce que ça m’apporte de croire en ça ? Et qu’est ce que ça me coûte ? …

Nos croyances sont capitales, sacrées car elles sont au cœur tout ce que l’on fait et donc de ce que l’on est. Par conséquent, que ce soit des croyances sur nous-même ou sur les autres, que ce soit pour adhérer à une idéologie politique ou religieuse, nous nous devons d’être extrêmement curieux et prudents. Alors soyons intransigeants, exigeants : n’acceptons pas n’’importe quelle croyance. Analysons, questionnons les pensées, faisons leur la misère avant de les adouber et de les transformer en croyances.  

Donner du sens à sa vie ?

Est-ce que ce n’est pas avant tout faire ce que l’on veut et ce que l‘on aime ?

Quel que soit l’ordre dans lequel on se pose les questions, rien ne peut avoir de sens, si ce n’est pas aligné avec notre identité, nos valeurs, nos croyances et nos comportements.

Vaste programme, vaste quête. Comment serait-ce possible sans éducation, sans instruction et sans ouverture au monde ?!

Parents, professeurs, travaillons ensemble et ne baissons pas les bras car l’avenir dépend de nous, aussi.


16 vues0 commentaire